Facebook absorbe WhatsApp pour 17 milliards

Facebook absorbe Whatsapp

Facebook absorbe Whatsapp

Deux semaines à peine après avoir fêté son dixième anniversaire d’existence, le géant du réseau social Facebook rachète et « absorbe » Whatsapp le roi de la messagerie instantanée, pour coquette somme de 17 milliards de francs suisse environ, dont 4 milliards de dollars cash, le reste sous forme d’actions.

Acquisition historique

L’acquisition de Whatsapp et historiquement une des plus importante transaction dans le domaine web.
A titre comparatif : il y a 4 ans, le 15 août 2011, le géant du web Google achète les brevets sur les téléphones mobiles, Motorola Mobility, pour la colossale somme de 12.5 milliard de dollars.

Google revend Motorola au chinois Lenovo

La filiale Motorola est aujourd’hui entre les mains du géant Chinois Lenovo. Google a revendu en janvier 2014 la partie smartphones de Motorola à Lenovo pour un montant de 2,91 milliards de dollars environ.

Histoire de Whatsapp

L’histoire de WhatsApp commence en juillet 2009 dans la Silicon Valley, lorsque deux anciens employés de Yahoo!, Jan Koum et Brian Acton, lancent le programme de messagerie instantanée gratuite. L’application pour smartphones connait alors un succès immédiat, atteignant son millionième utilisateur à la fin de la même année.

WhatsApp Messenger, plate-forme d’échanges

WhatsApp messenger est une plate-forme permettant d’échanger des messages écrits ou audio, des images et des vidéos via les connexions réseaux wifi et téléphoniques des smartphones.

La messagerie instantanée Whatsapp tire son nom d’un jeu de mots « What’s up? » traduit par « Quoi de neuf? »

Succès fulgurant de Whatsapp

Le succès fulgurant de la plateforme de messagerie instantanée Whatsapp est pour bonne part à l’origine de la mort du SMS traditionnel.

WhatsApp Messenger a conquit plus d’un demi-milliard d’utilisateurs à travers le monde, trois quart des utilisateurs de la plateforme sont quotidiennement actifs en échangeant des centaines de millions de messages instantanés . Plus d’un million de personnes ouvrent un compte Whatsapp chaque jour.

Simplicité de l’application Whatsapp

La simplicité et la présence de l’application Whatsapp Messenger sur toutes les plateformes explique également son succès.

L’utilisation de du programme Whatsapp ne demande ni identifiant spécial, ni mot de passe – ce qui n’est pas le cas pour Skype, par exemple -.

La seule chose demandée par l’application est un numéro de téléphone permettant une identification sur le réseau.

L’application Whatsapp Messenger scanne d’elle même, avec l’accord de l’utilisateur, le carnet d’adresses, du téléphone.

L’analyse automatique du carnet d’adresses du smartphone permet de détecter qui, parmi ses contacts, possède également WhatsApp Messenger.

La liste des contacts disposant de l’application de messagerie est automatiquement ajoutée à la liste contact ou amis WhatsApp.

Whats­App n’affiche aucune publicité

Les patrons de Whatsapp, dont Neeraj Arora,  se voulaient très rassurant, contrairement à Skype, Whats­App n’affiche aucune publicité, de fait nul besoin de données personnelles. Toutefois, de mémoire, un no de téléphone est bien une « donnée personnelle primaire », qui permet un accès à une multitude d’autres informations privées!

La société de messagerie précise qu’ils font très attention à la vie privée des utilisateurs de la messagerie.

Clients potentiels Facebook

Le PDG est fondateur de Facebook Mark Zuckerberg vient d’acquérir des centaines de millions de no de téléphones avec le rachat de Whatsapp Messenger.

Pub dans Whatsapp, Facebook l’annoncera bientôt

Il serait souhaitable que le PDG de Facebook n’abuse pas trop de cette manne céleste. En effet, l’acquisition de ces millions de no téléphones sont autant des clients potentiels pour Facebook, qui pourraient prochainement être ciblés avec de la publicité via l’application Whatsapp.

Cette stratégie est parfaitement envisageable sachant que le premier réseau social du monde est en perte de vitesse depuis quelques mois, de plus en plus de jeunes délaissent Facebook pour d’autre médias sociaux, Snapchat en est un. L’âge médian d’un utilisateur Facebook se situe aujourd’hui autour de 41 ans.

Facebook, la pression des actionnaires

Pour compenser les pertes de gains publicitaires partiellement liées à cette défection, il ne serait pas étonnant que les dirigeant de Facebook, sous la pression des actionnaires, optent dans un premier temps pour cette solution probablement extrêmement rentable.

Si c’est le cas (cela le sera), il est fort à parier que des associations pour la défense de la vie privée montent au créneau et qu’ils fassent tout pour empêcher Facebook de faire mauvais usage des données utilisateurs  …
En attendant, l’action Facebook continue son incroyable ascension.

L’avenir Whatsapp

Pour l’instant, le patron du premier réseau social Facebook n’a pas encore clairement défini l’avenir et l’utilisation de la messagerie instantanée Whatsapp. Il y a fort à parier que le groupe annoncera très rapidement sa couleur stratégique …

Whatsapp toujours indépendant

En attendant et pour l’heure, le roi de la messagerie instantanée Whatsapp reste indépendant et continue de fonctionner comme si presque rien ne s’était produit …

Facebook?

Facebook est un service de réseau social en ligne, il permet à des utilisateurs d’échanger des messages et de publier du contenu.

Facebook, deuxième site le plus visité au monde

Facebook est le deuxième site le plus visité au monde après le géant du Web Google. Le réseau social créé par Mark Zuckerberg compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs actifs à travers le monde.