Google, intelligence artificielle, Deepmind

Google, intelligence artificielle

Intelligence artificielle, Google investit

Google se diversifie depuis ses débuts… mi février 2001 déjà, Google rachète la société « Deja News », qui fournit un moteur de recherche des archives de Usenet. Pour rappel, Usenet est un système en réseau de forums, inventé en 1979 par un groupe d’étudiants de Caroline du Nord.
Depuis, Google s’est emparée de plus de 140 sociétés spécialisées dans le domaine du web à travers le monde.

Google « Pense » réseaux neuronaux

Il y a moins d’un an, à mi-mars 2013, Google acquière « Dnnresearch » Startup Canadienne spécialisée dans les réseaux neuronaux.

Intelligence artificielle Google

Fin janvier 2014 Google souffle à sont concurrent Facebook, qui était également dans la course, l’entreprise britannique « DeepMind Technologies » pour un montant présumé de 400 millions de dollars. C’est le patron de Google, Larry Page, en personne qui a mené l’opération.
La société « DeepMind » Technologies est spécialisée dans Intelligence artificielle. L’entreprise a été fondée en 2011 par Demis Hassabis, Shane Legg et Mustafa Suleyman. DeepMind est basée à Londres, Angleterre.

Les acquisitions de Startup la Canadienne Dnnresearch spécialisée dans les réseaux neuronaux et DeepMind Technologies, spécialisée dans Intelligence artificielle (deep learning), ouvrent de nouvelles voies stratégiques à l’entreprise Google.

DeepMind prédis les intentions de Google

Les fondateurs de DeepMind ont demandé à Google de créer un comité d’éthique lors de leur rachat. En effet, prédire les intentions de Google relève de la voyance, toutefois les anciens patrons de DeepMing fixent d’ores et déjà les limites du politiquement correcte, anticipant et se prémunissant d’une éventuelle dérive de Google.

Larry Page rassurant

Larry Page se veut rassurant sur l’absorption et de l’utilisation de ces dernières entreprises.

Certes l’objectif principal de Google est de mieux comprendre le comportement des internautes, stratégie marketing que Google applique depuis depuis ses début.

Les dangers de détournement de ce genre de technologie sont nombreux.

La seule idée que Google est déjà en mesure de savoir qui vous êtes – reconnaissance faciale -, ou vous êtes – géo location -, de connaître le contenu de vos mails – Gmail -, etc.. peu donner des frissons …

La grande question est : que va réellement faire le géant du web avec ces technologies d’intelligence artificielles? nous servir ou nos asservir?